En Équateur, les Nankints résistent face à l’industrie minière

Les communautés indigènes shuar de la Cordillère du Condor, en Équateur, font face à l’invasion de leur territoire par des sociétés minières transnationales chinoises et canadiennes, avec le soutien du gouvernement de Rafael Correa. Au cours des derniers mois, le territoire de la Cordillère a été progressivement occupé par la police et l’armée afin de protéger les activités de ces sociétés minières et conduire des opérations d’expropriations.

Nous relayons leur communiqué adressé à l’opinion publique et aux organisations nationales et transnationales.

Nankints résiste et expulse l’entreprise minière chinoise ECSA Ecuacorriente (filiale de Tongling et CRCC) et la police qui assurait sa sécurité.
Nous, membres de la nationalité shuar, sommes fermement décidés à rester sur notre territoire, situé en Amazonie, dans la province province Morona Santiago.
Il y a trois mois, le gouvernement national a exproprié les habitants de Nankints avec l’aide de l’armée afin de permettre à l’entreprise d’occuper la zone. C’est pour cela que la Nation shuar a pris la décision d’expulser l’entreprise et de récupérer ce qui nous appartient de droit.
Nous appelons tous les hommes et toutes les femmes des nationalités shuars ainsi que les autres nationalités amazoniennes à nous rejoindre et à soutenir notre lutte. Nous demandons à nos frères shuar qui travaillent au sein de l’armée à maintenir le calme et à ne pas tirer contre leur propre peuple. Nous, les shuar, nous défendons notre terre où nous vivons depuis des milliers d’années ! Nous rejetons catégoriquement l’intervention militaire en cours sur le territoire de Nankints. Le gouvernement de Rafael Correa est tenu pour responsable de la situation : en effet, ce dernier n’a pas respecté le mandat constitutionnel qui exige la consultation préalable, libre et informée des peuples avant que toute activité sur leur territoire soit rendue possible.
De la même manière, nous souhaitons informer tous les équatoriens et équatoriennes, et tous les peuples d’Amérique Latine et du monde entier, que nous nous défendrons si l’armée nous attaque. Nous rappelons également au gouvernement que notre Nation shuar aime et promeut la paix et le droit. Nous restons vigilant et demandons le retrait immédiat des 500 militaires qui sont à Panantza. Nous réaffirmons notre rejet de la présence minière sur notre territoire ainsi que la mobilisation de l’armée et des différentes brigades de l’Equateur.
Nankints se rebelle et a décidé de défendre coûte que coûte son territoire ancestral !
Unis, les shuars sont invincibles !
Nakints en lutte !

Nankints territoire shuar pour toujours !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s