« Penser et agir dans la complexité » : prochain séminaire le 03 avril

Séminaire ouvert à toutes et à tous. Rendez-vous le 03 avril à 20 h 30 au CICP : 21 ter rue Voltaire – 75011 Paris.

Nous poursuivrons le travail engagé autour de la pensée critique et du sens commun :

À l’heure où la pensée critique et les pratiques de l’émancipation paraissent définitivement diverger comment pouvons-nous imaginer une dynamique qui nous permette de penser et agir dans la complexité ?

Si en apparence tout oppose la pensée critique et le sens commun, ils se rejoignent en réalité dans la production de ce que Spinoza appelait des « idées inadéquates ». Il est vrai qu’à la rigueur de la pensée académique, qui doit sa cohérence à son fonctionnement hors-sol et autoréférentiel, nous serions tentés d’opposer le sens commun qui trouve son origine dans des corps et des expériences concrètes. Or, à l’arrivée, l’un comme l’autre nous conduisent vers deux impasses qui caractérisent notre époque. D’un côté, le concept abstrait de l’intellectuel qui se débat dans son impuissance en constatant tristement que les masses refusent sa « vérité ». De l’autre côté, la revendication de nos impressions et de nos sensations immédiates comme l’incarnation de cette « vérité ». 


Au-delà de ces deux pôles, nous tenterons d’explorer l’espace et l’imaginaire d’une praxis en accord avec le concept d’idée adéquate. Idée qui libère la puissance d’agir. Nous continuerons ainsi notre travail autour de la différence radicale entre information et connaissance dont l’enjeu central est la question du corps. 

Voir ou revoir la séance du 13 mars :

« Fonctionner ou exister ? » : rencontre le 18 janvier

Rencontres et Débats Autrement vous invitent à dialoguer avec Miguel Benasayag à l’occasion de la sortie de son dernier livre « Fonctionner ou exister ? » :

Vendredi 18 janvier 2019, 19H45

Café de la Mairie, 8, Place St Sulpice, Paris 6e, métro : St Sulpice, Saint-Germain.
Salle au 1er étage.

Les places étant limitées, l’inscription est obligatoire ainsi qu’une consommation sur place.

Réservez ici: http://rencontres-et-debats-autrement.org/index.php?page=contact-inscription

Séminaire « Penser et agir dans la complexité » : les rendez-vous de 2019

Le séminaire mensuel « Penser et agir dans la complexité » reprendra dès janvier 2019. Les séances du premier semestre auront lieu aux dates suivante :

Mercredi 16 janvier / 13 février / 13 mars / 10 avril / 15 mai / 12 juin

Rendez-vous à 20 h 30 au Centre international de culture populaire (CICP) :

21 ter rue Voltaire – 75011 Paris

Vidéo du dernier séminaire :

Fonctionner ou exister ? : voir ou revoir la présentation publique

A l’occasion de la sortie du dernier livre de Miguel Benasayag, « Fonctionner ou exister ? »,  le collectif Malgré tout et les éditions du Pommier organisaient, le 09 novembre dernier, une présentation publique en présence de l’auteur et animée par Raphaël Bourgeois, journaliste à France Culture. 

Découvrez la captation de cette rencontre enregistrée à la Maison de l’Amérique latine : 

« Fonctionner ou exister ? » : présentation publique le 09 novembre

A l’occasion de la sortie du dernier livre de Miguel Benasayag, « Fonctionner ou exister ? »,  le collectif Malgré tout et les éditions du Pommier vous invitent à rencontrer l’auteur lors d’une présentation publique, le 09 novembre à 21 h 00, à la Maison de l’Amérique latine.

Présentation du livre 

Mais que s’est-il passé dans nos sociétés occidentales pour que les Anciens de naguère soient devenus des « vieux », pour que les jeunes n’aient plus le temps d’être jeunes, pour que la fragilité, les failles ne soient plus assimilées qu’à des dysfonctionnements ?

A une époque où on nous demande de gérer nos existences comme on gère des entreprises, où les technologies digitales nous promettent de nous débarrasser des complications de la vie, la différence entre fonctionner et exister ne paraît plus aller de soi.

Que peut encore signifier l’idée d’existence à l’heure où les technosciences nous expliquent que la différence entre le vivant et la machine ne serait que quantitative ? Quelle est encore la valeur de l’expérience dès lors que les dimensions de la pensée, de la création, et même de l’amour seraient réductibles à des fonctionnements modélisables et améliorables ?

La rationalité occidentale est en crise, le grand mythe du progrès s’est fracassé, l’Homme a failli… Qu’à cela ne tienne ! Le bonheur et l’harmonie parfaite restent à portée de main, mais à une condition : accepter ce devenir machine.

Ce livre s’adresse à tous ceux qui ne veulent pas céder à cette peur qui nous invite à « entrer dans la cage pour notre plus grand bonheur ».

Car quelque chose reste et résiste. Ce quelque chose nous dit que la vie, la culture, l’amour ne se résument pas à leurs seuls mécanismes identifiables et modélisables.  Ce quelque chose résonne aujourd’hui comme une plainte, un appel mais il est aussi un pari. Celui que dans ce reste, ce « bruit dans le système », se niche encore les conditions mêmes de l’existence.

Philosophe, psychanalyste, chercheur en épistémologie, Miguel Benasayag est l’auteur de nombreux ouvrages dont La Singularité du vivant, Le Pommier, 2017 et Cerveau augmenté, homme diminué, La Découverte, 2016. Il anime avec Angélique Del Rey et Bastien Cany le collectif « Malgré tout ».