Rencontre publique: « L’humain face à l’expérience de l’altérité avec les autres espèces. Comprendre l’émergence des nouveaux sujets de droit ». Le 3 décembre à 21h

Le 3 décembre à 21h, à la Maison de l’Amérique Latine (217, boulevard Saint-Germain – 75007 PARIS; Métro Solférino – Rue du Bac), on vous invite à participer à une rencontre-débat, autour de la question des nouveaux sujets de droit, qui verra la présence d’une chercheuse et juriste (Géraldine Aidan) et de deux membres du collectif, Miguel Benasayag et Bastien Cany.

Lire la suite

Giuseppe Longo : la pandémie et le « techno-fix »

Nous conseillons fortement la lecture de cet article paru sur Mediapart le 5 novembre écrit par Giuseppe Longo, mathématicien, directeur de recherche au CNRS, président de l' »Association des amis de la génération Thunberg », qui a travaillé, entre autres, sur l’épistémologie des mathématiques et la biologie théorique. Il a d’ailleurs écrit le « prolongement » du livre « La singularité du vivant » (Le pommier, 2017) de Miguel Benasayag.

Voici la description de l’article: « La pandémie était une éventualité annoncée. Ses causes possibles étaient connues : niches écosystémiques détruites, diversité biologique en baisse, abus de manipulations génétiques. Mais désormais, le mythe s’installe que une innovante technique vaccinale constitue la seule réponse à donner à la crise de l’écosystème et des structures de santé, dont cette pandémie est un symptôme ».

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

Le mythe de la caverne revisité. Un extrait tiré de: « Le retour de l’exil. Repenser le sens commun » (2021)

Voici un extrait du livre « Le retour de l’exil. Repenser le sens commun » (Le Pommier, 2021) écrit par Miguel Benasayag et Bastien Cany, co-animateurs du séminaire « Comprendre et agir dans la complexité ». Dans le chapitre V que nous publions, les auteurs proposent une réflexion sur le mythe de la caverne platonicien en le renversant. L’opposition entre le sens commun (les ombres de la caverne) et la pensée critique (la vérité dévoilée par la lumière de la connaissance intellectuelle) n’a plus lieu d’être. La pensée critique ne serait pas là pour porter sa lumière et ordonner le sens commun inévitablement lié à l’expérience vécue dans sa dimension corporelle. Il n’y aurait pas un plancher de réalité supérieure qu’il s’agirait d’atteindre en dépassant les figures ombreuses de la caverne de l’expérience et du devenir: les prisonniers de la caverne ne se trompent pas. Le sens commun et la pensée critique sont deux modes différents de production de la connaissance pris dans une tension permanente qu’il ne s’agit pas de dépasser par l’abandon d’une des deux dimensions, toutes deux composant l’ensemble organique qu’on nomme réalité.

Lire la suite

(Re)voir la dernière séance du séminaire « Comprendre et agir dans la complexité »

Voici la dernière séance du séminaire qui continuera le mercredi 17 novembre à 20h30 au CICP (Centre International de Culture Populaire, 21 ter rue voltaire, 75011 Paris) ou par zoom (possiblement seulement pour les personnes qui se trouvent dans l’impossibilité d’y assister en présence) : https://us02web.zoom.us/j/81565967287?pwd=VGRrc1MrMTZBT2haeXN0SHc1UU9HUT09 ( ID de réunion : 815 6596 7287; Code secret : 027224)

Séance du mercredi 13 octobre 2021

Solidarité avec Mimmo Lucano, condamné à 13 ans de prison suite à un procès honteux

Mimmo Lucano, le maire du petit village de Riace, en Calabria (sud d’Italie), promoteur d’un modèle inédit d’accueil et d’intégration des migrants, a été condamné à 13 ans de prison. Ce qui est le plus frappant: l’accusation avait demandé la moitié des années de condamnation qui ont été ensuite décidées, alors qu’une condamnation de 13 ans est très rare en Italie et réservée aux crimes les plus graves. La « continuazione tra reati » (« continuation entre crimes »), mécanisme qui s’applique souvent même dans les procès contre les mafieux et qui permet de baisser la peine d’au moins la moitié, n’a pas été appliquée.

Lire la suite

Prochaine séance du séminaire « Comprendre et agir dans la complexité »: mercredi 17 novembre à 20h30

Possibilité de suivre le séminaire en présence au CICP (21 rue voltaire, Paris) et en visioconférence par zoom. Pour celles et ceux qui sont sur Paris, la présence physique au séminaire est vivement encouragée, pour que l’échange et la discussion, parties intégrantes du séminaire, soient favorisés.

Pour voir les autres séances, cliquez ici.

« La deuda eterna » con Nora Cortiñas y Claudio Lozano

Casi 70 años de endeudamiento continuo, golpe a golpe en un comienzo, con un genocidio en el medio, la complicidad de los grandes capitales, de la prensa interesada, gobiernos de todos los colores e intentonas populares a medio camino. La ilegitimidad del formato de endeudamiento está demostrada, con argumentos, ejemplos internacionales, fallos judiciales, peritajes y arrebatos de lucha, aún insuficiente. ¿De dónde obtener la fortaleza para impugnar el actual esquema de sometimiento que lleva el nombre y los números impagables de la deuda?

Nora Cortiñas, la Madre de Plaza de Mayo que más insistió en la lucha por la declaración de la ilegitimidad de la deuda conversa con Claudio Lozano, político, economista y sindicalista (actual director del Banco Nación), histórico de la lucha contra el endeudamiento.

Pensando la cosa, serie de vídeos de « Canal abierto » en youtube:

Pubblicazione de « La singolarità del vivente » in Italia

La traduzione del lavoro di Miguel Benasayag, pubblicato in Francia nel 2017 (« La singularité du vivant », éd. Pommier) è ora disponibile in Italia per Jaca Book.

« Dal mondo del digitale e della biologia molecolare ci viene annunciato che tutti i meccanismi biologici potranno essere finalmente svelati, modellizzati, superati. Sarebbe cioè giunto il tempo di passare dal mondo reale e dal vivente stesso, ormai riducibile alle proprie componenti, a uno meccanico. Dietro queste promesse di vita aumentata si cela in realtà un vecchio progetto reazionario: quello di sbarazzarsi dei corpi per giungere finalmente alla «vera vita», che sarebbe quella dei dati e degli algoritmi. Ma affermando che «tutto è informazione», il mondo digitale non soltanto ignora, ma annienta le singolarità proprie del mondo del vivente e della cultura, mettendo a repentaglio la nostra stessa possibilità di agire, pensare, desiderare e amare… Contro questa minaccia, Miguel Benasayag ci invita a elaborare una modalità di ibridazione tra la tecnica e gli organismi che non si riduca a una brutale assimilazione. Ciò implica la creazione di un nuovo immaginario, di un nuovo paradigma in grado di aiutarci a studiare ciò che nell’ambito della complessità propria del vivente e della cultura non può essere ricondotto al modello informatico dominante. Prefazione di Jean-Michel Besnier. Postfazione di Giuseppe Longo. »

Reprise du séminaire « Comprendre et agir dans la complexité »: mercredi 13 octobre à 20h30

Le séminaire « Comprendre et agir dans la complexité » reprend le mois prochain, mercredi 13 octobre. Il sera possible de participer au séminaire en présence: au CICP de Paris, 21 ter rue voltaire; et aussi en visioconférence:

https://us02web.zoom.us/j/81510849303?pwd=VGl5VHVLaTNyS1NaV2NtUlBBRTh2dz09;

ID de réunion : 815 1084 9303 Code secret : 836455

Pour voir les autres séances, cliquer ici.

Lire la suite

Vendredi 30 avril à 19h: soirée de présentation du livre « Les nouvelles figures de l’agir » de Miguel Benasayag et Bastien Cany

À l’occasion de la sortie du livre
« Les nouvelles figures de l’agir – Penser et s’engager depuis le vivant »

Le Collectif Malgré Tout et les Éditions La Découverte en collaboration avec Rencontres et Débats Autrement vous invitent à une soirée de présentation et d’échanges avec les auteurs Miguel Benasayag et Bastien Cany.

Lire la suite

« Después de Guernica »

Publicado en « Red editorial« : Después de Guernica. Encrucijadas políticas de nuestro presente, es un ciclo de conversaciones en torno a una serie de ejes que conforman la múltiple y abierta agenda popular, el agite desde abajo y su relación con las instituciones, la macroeconomía, los sindicatos, la política de palacio y la politicidad de las vidas. Tres invitades conversan sobre una agenda específica, que les concierte especialmente, y uno o una de ellos se presta, además, para el rol de la presentación y moderación.

Lire la suite

El « fin de ciclo progresista » y sus derivas (parte II)

Todo ejercicio de poder, todo gobierno se para sobre lo posible, pero el progresismo latinoamericano hizo de ese lugar una narrativa militante. La figura de la “correlación de fuerzas” se utiliza de manera abstracta y amañada. Frase de mago, abracadabra que, al pronunciarse, nos paraliza. Le pone nombre, justificándola, a la desmovilización social.

Para leer la segunda parte del articulo escrito por Ariel Pennisi y Salvador Shavelzon y publiado en el quotidiano « El Salto », haga clic aquí.

Rappel: demain vendredi 26 mars à 20h30, présentation du livre « Le retour de l’exil. Repenser le sens commun » de Miguel Benasayag et Bastien Cany (lien zoom dans l’article)

A l’occasion de la sortie du livre: « Le retour de l’exil. Repenser le sens commun » (Le Pommier), le Collectif Malgré Tout et les Éditions du Pommier en collaboration avec Rencontres et Débats Autrement vous invitent à une soirée de présentation et d’échanges avec les auteurs Miguel Benasayag et Bastien Cany, co-animateurs du séminaire « Comprendre et agir dans la complexité ».   

Lire la suite